Photo Philippe Serra, chef cuisinier à domicile

Philippe Serra, chef cuisinier à domicile

Leader et manager

Dès le lancement de sa page Web, Philippe Serra (Philippe Serra sur Philippe-serra.me) cherche à communiquer des actualités avec la joie de vivre et le dynamisme propre aux jeux vidéo. De cette manière, les joueurs comme les passionnés d'objets high tech ou de multimédia se trouveront satisfaits. Dans le milieu, le blog de ce passionné de jeux vidéo sort du lot par sa surprenante familiarité avec le domaine, sa concision et son attitude joviale. Gamer chevronné, le futur blogueur devient testeur dans une grande société spécialisée en jeux vidéo implantée à Paris. Soutenu par ce parcours, il lance son blog et veut devenir créateur de jeux sur mobile. Actuellement, Philippe Serra vise à créer des jeux sur mobile en partenariat avec d’autres fans. En effet, le gamer a entretenu ses connaissances en matière de graphisme et de génie logiciel au fil des années.

Les coups de cœur d’un inconditionnel

Pour satisfaire les passionnés, le gamer a intégré 2 productions de Tom Clancy au sein de la liste de ses titres favoris de 2015-2016, qui sont « Rainbow Six Siege » et « The Division ». Malgré ses craintes, Philippe Serra a apprécié la version 2015 de Need For Speed tout en évaluant favorablement l'ensemble. Le bêta-testeur se montre moins clément en ce qui concerne « Mirors Edge - Catalyst », la refonte d’une autre œuvre culte attendue depuis l’Electronic Entertainment Expo 2013. Les sorties sont systématiquement étudiées par Philippe Serra par rapport à leur concepteur et leur support. « Dragon Ball Z : Dokkan Battle », un free to play sobre et classique, figure également parmi les titres qu'il aime.

Bêta-testeur et créateur d'une page Web destinée aux jeux vidéo, Philippe Serra ne rate aucune version d'Assassin’s Creed et ambitionne continuellement de rester impartial devant le nouveau GTA. Il propose aussi les actualités les plus fraîches sur « Diablo » ainsi que WoW (World of Warcraft) à l'adresse des adeptes. Ayant grandi en jouant à « Duke Nukem », à MGS et à « Medal of Honor », un gamer chevronné comme le blogueur apprécie les œuvres comme « Call of Duty », « Battlefield » et « Homefront » alors que l'adepte de FPS les installe sur son autel et règle son écran avant de les adorer ! Fin 2015, Philippe Serra a constitué une liste des meilleurs graphismes en se focalisant sur les opus publiés sur consoles. Le gamer respecte le travail des enseignes connues en inscrivant dans ce top les titres les plus récents des franchises mythiques telles que « Tomb Raider », « Hitman », « Assassin’s Creed » et « Rainbow Six ».

De 2015 à 2016, Philippe Serra a vraiment été ébloui par le titre « Star Wars : Battlefront ». Pour sa page Web, le testeur priorise sa propre expérience de jeu dans le but de diffuser des analyses valables et impartiales. Outre son potentiel en termes de gameplay, le blogueur a relevé un détail non négligeable dans la régénération de la série NFS (Need for Speed), la diffusion de mises à jour gratuites plutôt que de DLC avec participations obligatoires. Les joueurs aguerris aiment cette particularité désormais peu fréquente. Vu son gameplay, ses options riches et son design graphique exceptionnel, Philippe Serral a eu l'opportunité d'explorer après de longues sessions de test les nombreux changements proposés par l'œuvre « Star Wars : Battlefront ».

Univers vidéoludique : une vision différente

Grâce à son blog, Philippe Serra veut mettre en place une association de fans de jeux électroniques sur une plateforme unique, dynamique et bien nantie. Cette tactique rapproche les passionnés et leur permet de vivre une meilleure expérience. Philippe Serra avance une stratégie pleine de gaieté et rigoureuse pour diffuser l’actualité des jeux vidéo. De ce fait, le passionné de multimédia traite de tous les sujets avec pertinence tout en gardant en vue le caractère amusant de ce milieu. A travers l'avis du joueur expérimenté, il est possible de connaître l'expérience joueur avant la sortie d’un nouvel épisode ou d’une plateforme dernier cri. Effectivement, son approche atypique consiste à expliquer les caractéristiques techniques fournies par les producteurs.