Photo 
	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Entrepreneurs & succès

L'engagement politique d'Antoinette Fouque l’Alliance des Femmes pour la Démocratie

Plus que jamais active, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie fondée par Antoinette Fouque (larousse.fr/encyclopedie/personnage/antoinette_fouque/184004) se positionne à gauche. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie soutient la parité. L'AFD combat dans le but de réfréner la poussée de tous les extrémismes, car en 2015, les droits des femmes se trouvent toujours en danger.

En 2013, elle a dirigé l'écriture de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui met en lumière quarante siècles de création des femmes. La lutte d’Antoinette Fouque ne répond pas aux tentations de l'activisme féminin excessif, elle revendique son attachement à la place de mère, qui n'est pas d'après la théoricienne en contradiction avec avec la libération de la femme. Antoinette Fouque n’est pas tout à fait en phase avec Simone de Beauvoir et son concept du 2e sexe.

Vous ne l'ignoriez peut-être pas, mais elle est à l'initiative du cercle de réflexion appelé Psychanalyse et Politique, à l’origine du Mouvement de libération des femmes. Antoinette Fouque fait la connaissance de Jacques Lacan dans les années soixante. Roland Barthes est son directeur de thèse. Antoinette Fouque obtient un Diplôme d'études approfondies. Elle fréquente la théoricienne Monique Wittig au cours de cette période.

Le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000 ont été créés par Antoinette Fouque. Lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes à Paris, elle agite la banderole : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». La militante s'exprime au siège des Nations Unies mais aussi partout dans le monde pour défendre la cause des femmes. Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en luttes dans le monde telles que la Kurde Leyla Zana, la Birmane Aung San Suu Kyi et la Bangladaise Taslima Nasreen.

De ses années passées dans un environnement ouvrier, Antoinette Fouque gardera jusqu'à sa mort un ancrage politique marqué à gauche. C'est dans la cité phocéenne qu'elle passe une enfance sereine. Son père était un militant syndicaliste. Antoinette Fouque étudie en région PACA puis s'installe à la capitale. Elle est toujours en faculté quand elle épouse René Fouque.

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Lieux de rencontres où les revues et livres demeurent à la disposition du public, les librairies lancées par Antoinette Fouque sont ouvertes de 11 heures à minuit. Sa société d'édition donne l'opportunité à Antoinette Fouque de promouvoir l'élan littéraire des femmes. Elle crée sa propre maison d'édition, Les Editions des femmes au début de la décennie 1970. Les Librairies des femmes ouvrent leurs portes à la même époque.